Conseils techniques

Ce que vous voudriez

Vous auriez envie d’avoir des arbres fruitiers chez vous, mais savez-vous précisément si ces essences sont adaptées à votre sol, au climat local, s’il y a assez de place pour leur plein développement ?
Connaissez-vous bien les spécificités de chaque variété de fruit ?
Voulez-vous un petit ou un grand arbre, plus décoratif ?
Dans le choix des variétés, les critères seront le goût, la grosseur, le moment de récolte des fruits, leur durée de conservation, la résistance par rapport à certains parasites et maladies…
Les fruits de conservation (durant l’hiver) sont, en général, cueillis plus tard que les autres, en novembre et décembre.

Ce que vous pouvez avoir

Avant tout, observez ce qui pousse dans votre terrain ou chez vos voisins. Le terrain peut être calcaire, neutre ou bien acide, pauvre ou riche en nutriments… Cela, vous pouvez le constater par la présence de certaines plantes, ainsi que par leur taille.
S’informer auprès de voisins avisés peut s’avérer très utile pour la suite.
Si vous voulez aménager un vaste terrain, une analyse de sol serait bien nécessaire.
Il peut être possible d’avoir une essence fruitière sur un sol où elle pousse mal d’habitude, en utilisant un porte-greffe adapté.

Plantation

Il est conseillé de le faire durant la fin de l’automne et l’hiver, hors période de gel et de forte pluie. Les racines doivent toutes être en contact avec la terre, ne pas laisser de poche d’air. De même, ne pas tasser la terre, et arroser abondamment, même si le sol est déjà humide.
Penser à l’écartement entre chaque plant. Quand les fruitiers seront adultes, leurs feuillages ne devront pas se toucher, afin d’éviter la propagation trop rapide des maladies et parasites.

Taille de formation

Plusieurs formes sont possibles, en palissage contre un mur ou non, en gobelet, de plein vent, avec plusieurs charpentières ou en solaxe…
Un arbre de plein vent devra avoir ce que l’on appelle un ‘cône d’aération et d’ensoleillement’, au milieu des branches charpentières. Ainsi, après les pluies, le feuillage séchera plus vite et restera moins sensible aux champignons. De même, les fruits à l’intérieur mûriront mieux.           

VOIR LE DETAIL            SCHEMA EXPLICATIF             PRINCIPES DE BASE DES ARBRES FRUITIERS

Taille de fructification

Elle a pour but d’éviter l’alternance de grosses et petites productions de fruits entre les années. Il faut savoir reconnaître sur les jeunes rameaux les bourgeons à fruits des autres.

Taille d’hiver

Elle s’effectue lors du repos végétatif, en hiver, donc. Elle rassemble la taille de formation et la taille de fructification.

Taille en vert

Elle se fait lorsque l’arbre fruitier pousse, et a un feuillage vert. Elle permet de prolonger la taille d’hiver, et de gagner éventuellement un an dans l’établissement de l’arbre.                  VOIR LE DETAIL

Greffe

En général, quand on sème un pépin ou un noyau, l’arbre obtenu donne des fruits d’une nouvelle variété, différents de ceux de l’arbre mère. Pour obtenir un arbre de la même variété qu’un autre, il faut cloner celui-ci. Un bon moyen reste la greffe sur un porte-greffe compatible.
Plusieurs techniques sont possibles, selon les essences, la nature du sol, le climat, la période de l’année…
La plupart du temps, sur un fruitier, il y a deux arbres en un : le greffon (variété de fruits désirée), collé sur le porte-greffe (partie souterraine). On trouve des porte-greffe bien différents, adaptés au type de sol, et selon la vigueur désirée de l’arbre. Il faut faire attention à avoir des vigueurs compatibles entre greffon et porte-greffe : tous deux doivent être soit faibles, soit forts.